SPIE Communications

Très haut débit : Le SIEA retient SPIE ICS pour le renouvellement de ses équipements actifs

24/11/2020

Très haut débit : Le SIEA retient SPIE ICS pour le renouvellement de ses équipements actifs

Cergy, le 24 novembre 2020 - SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, a été retenue par le Syndicat Intercommunal d’Énergie et de e-communication de l'Ain (SIEA) pour le renouvellement de ses équipements actifs, nécessaires au déploiement de son réseau de fibre optique (FTTH) sur l’ensemble du département Aindinois.

Un projet majeur pour la transformation numérique du département

Le SIEA a mis en place un ambitieux plan de déploiement de son réseau de fibre optique d’ici 2022. Au regard de l’enjeu stratégique pour un territoire qui place la transformation numérique au premier rang de ses objectifs, l’opérateur d’infrastructures de l’Ain a retenu SPIE ICS pour réaliser la mise à niveau de ses équipements et l’implémentation de nouvelles installations. Depuis 2009, le SIEA veille à toujours faire évoluer les équipements actifs de son réseau pour améliorer la qualité et les services fournis, dans une démarche d’amélioration permanente. « Les experts de SPIE ICS ont su s’adapter à l’architecture existante tout en y apportant une dimension évolutive et innovante. A ce jour la couverture du département en fibre optique s’étend à 253 communes et les travaux menés sont une étape clé pour la couverture des 393 communes concernées par le projet », indique Matthieu Flye Sainte Marie, Directeur Service Exploitation au SIEA.

Une mission sur-mesure

Une quinzaine de collaborateurs de SPIE ICS est à pied d’œuvre sur ce projet. Associés aux équipes du SIEA, ils sont intervenus en deux phases : d’abord en repérage et préparation à partir de juillet 2019, puis en intégration et mise en service à compter de mars 2020.

La première phase consistait en un maquettage des équipements, transfert de connaissance du réseau et tests « à blanc » des équipements proposés par SPIE ICS. Ce temps de formation sur les appareils existants et d’alignement sur la méthode de travail s’est avéré clé pour la réussite de la phase de mise en œuvre.

Dans un second temps, les techniciens de SPIE ICS ont procédé aux changements et à l’installation des équipements. Cette phase opérationnelle du projet s’est déroulée sur une courte période, dont une partie pendant le confinement, et concernait 150 sites (550 boitiers switchs[1]).

« Ce projet stratégique nécessitait beaucoup de rigueur dans l’exécution et une grande capacité d’adaptation pour prendre en compte les spécificités d’un territoire soucieux d’assurer une prestation respectueuse des contraintes des utilisateurs finaux », a déclaré Céline Keat, ingénieure d’affaires chez SPIE ICS.

Des équipements clés pour faciliter les nouveaux usages

A travers cette mise à niveau et l’augmentation de la bande passante de son réseau, le SIEA va pouvoir proposer à ses administrés Aindinois un accès privilégié à de nouveaux services sur le réseau public des communes de l’Ain.

Les entreprises peuvent se projeter avec de nouvelles possibilités de cloudification[2] des applications, d’hybridation[3] d’architectures et d’Intelligence Artificielle. Les Aindinois pourront également accéder aux médias du numérique à très haut débit (streaming, image de haute qualité, visioconférence …)

« Cette nouvelle étape est un pas de plus vers le numérique pour les entreprises, les administrations et les ménages présents sur notre territoire. Sans compter que l’accès à un réseau très haut débit facilite l’accès au télétravail de nos utilisateurs finaux », déclare Matthieu Flye Sainte Marie.

 

[1] Le switch ou commutateur réseau, est un pont multiport servant à recevoir et à redistribuer les informations provenant du réseau.
Une fois les informations reçues, les données sont ensuite aiguillées sur les ports appropriés du périphérique.

[2]  Cloudification des applications : capacité à héberger des applications à l’extérieur de l’entreprise tout en sécurisant les accès et les interactions de données

[3] Hybridation : Utilisation de différentes plateformes dans plusieurs lieux

 

 

 

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :