SPIE Communications

SPIE accompagne le Grand Port Maritime de Marseille dans l’évolution de son infrastructure réseau

06/05/2019

SPIE accompagne le Grand Port Maritime de Marseille dans l’évolution de son infrastructure réseau

Paris, le 6 mai 2019 – SPIE ICS, filiale de services numériques de SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, et l’équipe de l’Activité Télécoms & Réseaux du Grand Port Maritime de Marseille finalisent la mise à niveau de l’infrastructure réseau du GPMM. Plus intelligent, agile et performant, le nouveau réseau vise à soutenir le développement de l’ensemble des activités du port dans le cadre de sa transformation digitale.

Press Release (english) - SPIE helps Marseille-Fos Port to modernise its network infrastructure

Premier port de France, le Grand Port Maritime de Marseille s’étend sur 80 km de côtes de Port Saint-Louis à Marseille. Afin de mieux répondre aux besoins de ses 1100 salariés, celui-ci s’est appuyé sur le marché de solution Lan Avaya de l’UGAP, la centrale d’achat public, pour faire évoluer l’ensemble de son réseau déployé en 2009.

SPIE ICS, qui en assure la maintenance depuis 2014 en partenariat avec le constructeur Avaya (acquis en 2017 par Extreme Networks) a remporté ce nouveau marché en 2018 en proposant des solutions évolutives et adaptées aux enjeux du port méditerranéen. Réflexion sur l’évolution de l’architecture réseau, choix du matériel, validation des logiciels, délais de livraison, phasage de la migration, ont été des points clés dans les échanges préliminaires entre les équipes de SPIE, celles du GPMM et du constructeur.

Optimiser la performance du réseau

En seulement 4 mois (de septembre à décembre 2018), les équipes de SPIE ICS et du GPMM ont remplacé progressivement les cœurs de réseau et l’infrastructure qui relie 12 sites du port entre eux (1 site à Fos-sur-Mer, 1 à la Fossette, 1 à Port-Saint-Louis-du-Rhône et 9 sites à Marseille). Le débit du réseau est ainsi passé de 10 à 40 Gbps. En s’appuyant sur les dernières technologies et logiciels d’Extreme Networks, ce nouveau réseau plus performant offre une résilience et une disponibilité maximale à ses utilisateurs. Il réduit ainsi le délai de réponse lorsqu’ils sollicitent des applications portuaires telles que le logiciel Neptune (*). Pour garantir la continuité du service portuaire, les équipes de SPIE ICS et du GPMM sont intervenues sans interruption prolongée de connexion (10 minutes maximum par site).

Faciliter l’exploitation du réseau

La gestion de l’ensemble du réseau est désormais simplifiée, notamment grâce au choix d’un matériel homogène et d’une exploitation centralisée. Une attention particulière a également été apportée à l’ergonomie de la solution d’administration du réseau. « SPIE ICS a réalisé un important travail en matière de conception et d’ingénierie technique, » explique Benjamin Derégnieaux, ingénieur d’affaires chez SPIE ICS. « Nous avons choisi les technologies SPB (**), Fabric Attach & Fabric Connect pour gagner en efficacité et en réactivité. Pour chaque nouvel équipement ou nouvelle application, un seul paramétrage suffit : nous ne procédons plus à une configuration site par site, qui était complexe et chronophage. »

Frederic Dura et Philippe Soirot de Extreme Networks précisent : « En s’appuyant sur notre solution de Campus automatisé Fabric, associée à notre plateforme de Management, le Grand Port de Marseille a bâti un nouveau réseau à haut débit, agile, totalement supervisé et sécurisé ».

Un réseau plus robuste pour un « Smart port »

Autre volet clé de l’accompagnement de SPIE ICS : la migration des systèmes vidéo analogiques vers un système vidéo numérique (IP). L’intégration des flux des caméras de vidéosurveillance est à présent facilement supportée par le réseau du port. Le GPMM pourra également développer de nouveaux services, tels que la mesure de la performance, le suivi de l’expérience utilisateur, la visioconférence et la téléphonie, pour répondre aux besoins de ses directions métiers.

Rémi Di Maggio, responsable de cette réalisation pour le Grand Port Maritime de Marseille, témoigne : « SPIE ICS a su nous accompagner dans le renforcement de notre réseau, qui est désormais suffisamment robuste pour accueillir de nouvelles fonctionnalités. Une belle synergie s’est développée entre tous les acteurs grâce à une coopération solide, avec des équipes très réactives, et impliquées pour la mise en place de cette installation. ». 

Cette évolution maîtrisée a convaincu le GPMM de renouveler sa confiance à SPIE ICS en lui attribuant la maintenance en conditions opérationnelles de la nouvelle infrastructure réseau pour les cinq prochaines années.

(*) Le logiciel Neptune permet de réguler le trafic portuaire en saisissant l’entrée et la sortie des bateaux.

(**) SPB est l’acronyme anglais pour « Shortest Path Bridging ». Cette technologie est destinée à simplifier la création et la configuration des réseaux, tout en permettant un routage à trajets multiples.

 

 

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :