SPIE Communications

Chaire IoT

Interview de Vincent MAGNON - Directeur Général de SPIE ICS

IoT

« Pouvez-vous nous parler de la Chaire de recherche IoT ? »

« Le 3 novembre nous inaugurons une Chaire de Recherche sur l’IoT (Internet des Objets) d’une durée de 5 ans  signée avec l’INSA Lyon.

Adossée au laboratoire CITI (Center of Innovation in Telecommunications and Integration of service), cette Chaire permet d’associer étroitement les compétences du laboratoire sur la thématique de l’IoT et visera à développer et promouvoir le savoir-faire de SPIE ICS et de l’INSA Lyon par un programme de recherche à visée innovante. »

« Pourquoi avoir décidé de vous engager dans ce projet de Chaire de recherche ? »

L’Internet des objets est l’un des forts leviers de l’économie. Le potentiel de ce marché est estimé à 940 milliards d’euros à l’horizon 2025. Son développement nécessite une réflexion de fond tant sur les défis scientifiques et techniques que sur les enjeux sociétaux. En 2050 par exemple nous serons 9 milliards d’habitants sur la planète et plus des deux tiers vivront en zone urbaine.  Alimenter ces gigantesques villes en énergie tout en réduisant l’empreinte carbone va demander une nouvelle approche de la ville, des bâtiments et de l’habitat. Les technologies numériques sont un atout pour relever ces défis. L’utilisation d’une multitude de capteurs et d’objets connectés combinés à des solutions de cloud et de big data apportent une nouvelle dimension à la gestion technique des bâtiments (GTB), à la domotique et à l’urbanisation. L’IoT fait partie intégrante du « smarthome », du « smartbuilding » et de la « smartcity »  Des capteurs et des compteurs intelligents donnent déjà la possibilité de mesurer, de contrôler et de réguler l’énergie pour accroitre l’efficacité énergétique de  l’habitat, des bâtiments et progressivement de la ville. Il faut considérer chaque objet connecté comme un élément d’un système plus vaste (l’habitat, le bâtiment, la voiture, le magasin, l’aéroport, l’usine, la ville etc ..) et œuvrant pour l’amélioration de tous les secteurs d’activité (agriculture connectée, santé connectée , usine4.0…). L’IoT s’intègre dans une vaste transformation numérique qui  requiert des compétences polyvalentes pour travailler avec des écosystèmes extrêmement variés où fleurissent les start-up. SPIE ICS a pour vocation de répondre à cette mutation numérique des entreprises et aux besoins de digitalisation des marchés verticaux. La création de cette chaire s’inscrit dans le cadre de la stratégie de transformation que nous avons initiée. Ce partenariat représente aussi l’opportunité pour nous de repérer et de fédérer de jeunes talents ingénieurs talentueux tout en œuvrant à l’émergence des innovations de demain. »

Cette chaire nous offrira un accès privilégié aux travaux de recherche, afin de nous imposer auprès du marché comme un acteur incontournable dans les services numériques liés à l’IoT en demeurant axé sur l’expérience utilisateur. »

« Pourquoi avoir choisi l’INSA Lyon ? »

« Depuis près de 60 ans, l’INSA Lyon forme des ingénieurs et docteurs et les prépare à relever des défis technologiques et sociétaux.
Anticiper et intégrer les attentes de la société, mener une recherche en partenariat avec l’entreprise, innover en axant les travaux sur des champs émergents et encore en expérimentation, faire le pari de l’innovation, moteur de l’économie, investir sur des domaines à fort potentiel, leviers de croissance… tels sont les enjeux sur lesquels l’INSA Lyon est engagé.
L’innovation trouve ses sources dans la recherche, aussi l’INSA Lyon est l’école qui était la plus à même de nous accompagner. L’INSA Lyon a développé de nouvelles formes de partenariat avec les entreprises dans le cadre de chaires de recherche et d’enseignement permettant de concentrer des moyens sur de grands enjeux sociétaux.

Ce type de collaboration permet une nouvelle approche des enjeux sociétaux et des réalités économiques et scientifiques du monde de demain.

De plus, l’INSA Lyon bénéficie aussi d’une ouverture à l'international. »

« Pouvez-vous nous donner des exemples concrets d’axes de recherche sur lesquels vous travaillez ? »

« Bien sûr, les équipes de chercheurs ont identifiés les premiers thèmes sur lesquels nous allons commencer à travailler :

  • Déploiement accéléré, supervisé et robuste de nœuds IoT ;
  • Dispositif de capture de mobilité respectueux de la vie privée ;
  • "Internet of tiny things" : vers des systèmes embarqués communicants sans batterie ;
  • L'ère des vêtements intelligents : challenges et opportunités;
  • Objets connectés par lumière ;
  • Coopération entre robots mobiles pour l'observation de scènes complexes. »

« Pourquoi cette Chaire est-elle différente et si prometteuse ? »

« Avec le développement de l’IoT, nous nous devons d’avoir aussi une réflexion de fond sur les enjeux sociétaux et en particulier sur les questions d’acceptabilité sociétales. La chaire permettra de développer un réseau de partenaires académiques ou industriels à même de réfléchir à ces enjeux. Notamment, identifier les domaines dans lesquels ces technologies peuvent contribuer à accompagner les enjeux de société au bénéfice de l’humain : contrôle de l’environnement, accompagnement des personnes âgées et dépendantes, …

Chez SPIE ICS nous avons des valeurs et des engagements forts : Proximité, Performance et Responsabilité, et cette notion de Responsabilité nous tiens particulièrement à cœur.

Il est essentiel d’intégrer un aspect sociétal dans nos réflexions.

SPIE ICS est une entreprise européenne de services du numérique (ESN) et  j’insiste sur cette notion de services car c’est ce qui fait la grande différence dans notre liberté de réflexion et de recherche.

En conclusion, à l’heure où les entreprises commencent à parler de l’Internet des objets, SPIE ICS a déjà pris une longueur d’avance se positionnant sur l’Internet des Services. »

Vincent Magnon – Directeur Général de SPIE ICS